Les poussières sur le capteur sont particulièrement visibles avec les trés longues focales: Les rayons arrivent perpendiculairement au plan focal. Sur l'image ci dessous, les "grains de pollen" semblent même faire des franges d'interférences en lumière monochromatique (Halpha).

Si le soleil couvre tout le champ, en défocalisant légèrement le télescope on voit apparaitre ce qui devrait être une "plage de lumière uniforme" (PLU ou Flat en Anglais). les détails de la surface (tâches, filament et zones actives) sont "floutées". Mais comme il y a des imperfections dans la chaine optique, la PLU n'est pa uniforme et révèle les défauts juste devant le capteur:

  • Les grains de pollen
  • les effet de Moiré (qui apparaissent avec les longues focales) Wikipédia

On enregistre précieusement cette image qui peut être utilisée pour tout une séance avec la même combinaison optique; L'usage de cette image va permettre de corriger l'image de la surface du soleil. Techniquement, il s'agit d'une division de l'image à traiter par le PLU/Flat. (en fait comme on travaille avec des "petits bouts de films, on va utiliser le logiciel pour faire cette correction (Ici Registax 6, Gratuit)